Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Un grand choix de cadeaux de naissances.

Jusqu'au 21 Octobre, a l'achat d'une tuque obtenez un bandeau Scooba a 50% .

Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Alors.

Depuis plusieurs mois, la solitude se fait sentir et les écrans se font aller. Mais toi, comment vas-tu vraiment? Je partage ce texte qui fait du bien. Il a été écrit par ma bonne amie, parfaitement imparfaite, Rebecca. Déguste-le comme un petit baume du quotidien, un appel à la douceur. J’espère qu’il te réchauffera un peu. marmotteAlors.

On se lève le matin, après que le plus petit nous ait sauté sur la tête, ou alors que le grand se soit cogné un orteil sur un cadre de porte. On se traîne un peu les pieds jusqu’à la cafetière, on sert des fruits, des céréales, des rôties – on les coupe comment ce matin? On prend une gorgée de liquide chaud. Les enfants se calment un peu, le temps de manger.

On tâte alors le terrain sur notre cellulaire.
Météo, grands titres, agenda familial. Puis on lorgne un peu vers les réseaux sociaux, les yeux encore embués de sommeil.

Alors.
Les matins de certains ont l’air plus doux. Mieux organisés. Moins chaotiques. Sa cuisine est tellement belle. Ses enfants mangent ça. Son linge est de cette marque. Ils ont l’air de ça.

Alors les questionnements fusent.

Est-ce que je devrais...
Et si j’avais...
Et si c’était comme ça...
Ou plus. Ou moins. Ou mieux.
Et si!

On lève un peu les yeux.
Le plus grand demande une troisième rôtie. Le plus petit aimerait un yogourt.
Puis on regarde la cuisine, un peu (déjà!) en bordel.

Mais comment ils font, les autres?
Où est-ce qu’ils trouvent le temps?

Autre question.
L’envers du décor, il est où, dans tout ça?

Il faut se donner le droit.
Le droit de questionner, le droit de demander une rotation de 180 degrés à la caméra, le droit de remettre le « paraître » en question.

Mais, surtout, il faut se donner le droit de choisir.
Le droit de choisir à qui et à quoi on s’abonne, le droit aussi de prendre ses distances, que ce soit en se désabonnant (satisfaction simple) ou carrément en prenant une longue pause d’écran.

La vie est sans filtre, même si on cède souvent à l’envie d’en appliquer nous-mêmes plusieurs.
Le quotidien, malgré qu’il soit teinté d’imperfections, ce quotidien est le nôtre. Il est unique. Choisissons de voir le beau, le doux, le simple.

Facile?
Pas tout le temps.

Alors.
On prend une autre gorgée de café froid, et on sourit à ce qui nous est donné.

Ce qu’on a construit.

Et tout ça, vraiment, c’est comme on veut.

 

Auteur : Rebecca Cloutier

 footer sapin

 

French